• Relations Presse
  • Aurélie DEFRETIN
  • 01 53 26 45 64
Vendredi 9 octobre 2015

« C’EST GRÂCE A VOUS QUE NOUS VIVRONS DANS UN MONDE SANS SIDA »

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Chercher. C’est espérer, se tromper, changer de cap dans le but de trouver. C’est aussi échanger, apprendre, transmettre.

photo FBS.jpg

J’interviens depuis de nombreuses années à l’Université des jeunes chercheurs car le métier de chercheur consiste, entre autres, à participer, intervenir dans des événements tels que celui-ci pour partager ses connaissances et les transmettre.  

Apporter ma contribution à cette Université, événement unique, de par son approche transversale et pluridisciplinaire, est donc pour moi, d’une importance majeure.  

Au début de ma carrière, je n’imaginais pas quel serait mon parcours et encore moins ce que j’allais découvrir.   En tant que jeunes chercheurs, vous avez un rôle essentiel à jouer. La solution contre le VIH viendra de la recherche. C’est grâce à vous que nous vivrons, un jour, dans un monde sans sida.  

Mais il reste encore beaucoup d’efforts à fournir et de nombreux progrès à réaliser.  

Au Nord et au Sud, les défis de demain porteront essentiellement sur l’allègement et l’efficience des traitements, l’amélioration de la prise en charge médicale, du dépistage, de la prévention avec notamment l’arrivée des traitements en prévention comme la PrEP sans oublier la découverte de nouvelles stratégies vaccinales et thérapeutiques qui permettraient une rémission durable sans traitement. Notre combat contre le sida doit également s’intensifier en matière d'équité à l'accès universel à la prévention, aux soins et aux traitements. Sans oublier les droits humains.  

Car la lutte contre le sida est étroitement liée aux défenses des droits humains.   Les politiques de répression à l’égard d’un groupe de personnes, en raison de son statut sérologique, de son orientation sexuelle ou de son mode de vie, diminuent l’impact des actions de prévention et d'accès précoce aux soins. Les personnes séropositives se cachent, échappent à la prévention, au dépistage, au traitement et peuvent donc potentiellement transmettre le VIH.   C’est pour cela que vous devez, entre autres, rester proche des associations de lutte contre le sida et des malades. Pour comprendre et partager la réalité du terrain.  

L’Université des jeunes chercheurs vous donne des outils nécessaires pour que votre engagement dans la recherche sur le VIH vous permette d’apporter les solutions de demain.    

Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine.  

Vendredi 9 octobre 2015
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
les derniers communiqués
  • Lundi 4 décembre 2017
    SIDACTION A ICASA 2017 [lire le communiqué]
  • Mardi 28 novembre 2017
    Jeunes et VIH : injustice sociale et niveau d’informations alarmants [lire le communiqué]
  • Lundi 13 novembre 2017
    FRANCOISE BARRE-SINOUSSI, NOUVELLE PRESIDENTE DE SIDACTION [lire le communiqué]
  • Mardi 17 octobre 2017
    Chefs Solidaires 2017 : 450 professionnels des métiers de bouche mobilisés pour la lutte contre le sida [lire le communiqué]
  • Mardi 17 octobre 2017
    "Assez de belles paroles, Monsieur le Président, passez aux actes !" [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués