• Relations Presse
  • Aurélie DEFRETIN
  • 01 53 26 45 64
Mardi 8 mars 2016

Les jeunes et le VIH

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Cette année, Sidaction et ses partenaires médias se mobilisent encore et toujours les 1er, 2 et 3 avril pour collecter des fonds et sensibiliser le grand public à la lutte contre le VIH. 

Couverture Transversal 81

Plus de vingt ans après sa première édition, ce rendez-vous a, hélas, toujours une raison d’être. Car l’épidémie connaît un rebond dans certaines zones du monde, comme les derniers chiffres publiés le démontrent. L’Europe a notamment connu en 2015 de tristes records du nombre d’infections par le VIH. La Russie vient ainsi de passer la barre symbolique du million de personnes séropositives. Surtout, plus de la moitié des personnes vivant avec le VIH dans le monde n’ont pas accès aux antirétroviraux.

En France, l’épidémie est toujours très active et touche de plus en plus de jeunes. Le nombre de nouvelles contaminations chez les 15-24 ans a en effet augmenté de 24 % depuis 2007, alors qu’il avait diminué entre 2003 et 2007. Un pourcentage alarmant qui ne peut que nous questionner, puisque cette génération bénéficie de moyens de prévention plus nombreux que jamais. S’ils connaissent les risques de transmission et y sont particulièrement vulnérables, ils ne se sentent cependant toujours pas concernés. Ce sont pourtant eux qui, demain, devront reprendre le flambeau de la prévention. C’est pourquoi nous avons choisi de faire des adolescents et des jeunes adultes la priorité du Sidaction 2016.

Pour agir, les ressources financières sont évidemment indispensables. Redistribués à la recherche, les fonds collectés lors du Sidaction et tout le reste de l’année permettent également d’aider directement les malades, sur le terrain. En 2015, Sidaction a ainsi pu contribuer à plus d’une centaine de programmes concrets d’aide aux malades sur l’ensemble du territoire français. Nous avons aussi été en mesure, avec le soutien répété de nos donateurs, d’allouer 3 millions d’euros à des projets à l’international, dans des pays connaissant des situations de crise sans précédent, tels que le Burundi ou le Népal.

Parce que ce travail doit perdurer afin d’espérer un jour porter totalement ses fruits, vos dons nous seront encore une fois précieux. Preuve de votre confiance, ils font la force de notre association. D’autant que donner ne permet pas seulement de financer des actions. Donner, c’est témoigner de son engagement, démontrer sa mobilisation dans une société où nous avons plus que jamais besoin de nous sentir solidaires. Donner, c’est un acte militant. Par avance, nous vous en remercions sincèrement.

François Dupré

Directeur général de Sidaction

Mardi 8 mars 2016
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Téléchargements
les derniers articles
Voir tous les communiqués