Vendredi 25 juillet 2014

Cure du VHC

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook

Le nouveau traitement efficace pour le virus de l’hépatite C (VHC) est aussi efficace pour la coïnfection VIH-VHC.

visuel_8.jpg
Chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), 13 % des décès sont liés à une hépatite. Dans le monde, on estime que le nombre de personnes séropositives pour le VIH qui sont aussi infectées par le VHC est compris entre 10 et 12 millions. La double infection accélère alors la maladie hépatique et contribue à la défaillance de plusieurs organes. D’où l’importance de traiter l’infection causée par le VHC chez les PVVIH.

D’après Sanjay Bhagani, médecin et enseignant au Royal Free Hospital/UCL de Londres, le traitement standard contre le VHC, combinant une forme stable de l’interféron alpha et un antiviral (PegIFN/ribavirin), appartient au passé. Ce traitement, peu toléré et très contraignant (injection intraveineuse d’interféron alpha une fois par semaine et deux pilules par jour de l’antiviral). De plus, il n’est pas efficace à long terme. D’ailleurs, il est moins efficace dans le cas de coïnfection VHC – VIH. Le Dr Bhagani a ensuite proposé un état des lieux des essais des nouveaux traitements de deuxième génération que sont les antiviraux d’action directe (DAA). Ces derniers agissent directement sur le virus, contrairement à l’interféron alpha, qui stimule le système immunitaire de la personne infectée. Ces travaux ont montré que l’utilisation combinée de ces antiviraux d’action directe et du traitement standard jusque-là utilisé seul, est la stratégie la plus efficace.

Les résultats préliminaires d’une étude clinique montrent par ailleurs que le traitement à base de Sofosbuvir (inhibiteur de polymérase) et Ledipasvir (NS5A inhibiteur) pendant 12 semaines (une pilule par jour) a une efficacité de plus de 90 %, aussi bien dans le cas d’infection par le VHC que dans le cas de coïnfection VIH – VHC. Le même traitement peut alors être utilisé dans les deux cas. Le défi maintenant est de rendre ce traitement accessible pour tous – actuellement, le coût du traitement est estimé à 1 000 dollars par jour.
Vendredi 25 juillet 2014
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • facebook
Newsletter
les derniers articles
Voir tous les communiqués