Jeudi 14 septembre 2017

Line Renaud s'exprime à l'ONU jeudi 21 septembre 2017

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

 

Lors de la 9ème conférence scientifique de l’International AIDS Society qui s’est tenue à Paris en juillet dernier, Michel Sidibé, directeur exécutif d’ONUSIDA, a convié Line Renaud, Vice-présidente de Sidaction à prendre la parole devant tous les chefs d’états africains lors de la conférence qui se tiendra le jeudi 21 septembre prochain à l’ONU en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Elle débutera à 9h pour se finir à 10H30.

Appelé « événement de très haut niveau » par l'ONU, il a pour thématique la « stratégie d’accélération : intensifier les actions visant la fin de l’épidémie du sida. »

Line Renaud interviendra plus particulièrement sur la situation des enfants et des adolescents sous traitement et tous ceux n’y ayant pas encore accès en Afrique ainsi que sur les succès mais aussi les efforts qui restent à faire dans la prévention de la transmission de la mère à l'enfant.

Prévue de longue date, Line Renaud tient à honorer cet engagement malgré la récente disparition de Pierre Bergé à qui elle a fait la promesse de continuer inlassablement la lutte contre le sida.

Jeudi 14 septembre 2017
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
les derniers communiqués
  • Mardi 30 juillet 2019
    UBUNDI BWIYEMEJE : L’accès à la charge virale pour moins de VIH [lire le communiqué]
  • Mercredi 24 juillet 2019
    PrEP à la demande ou quotidienne : les résultats de l’étude ANRS Prévenir confirment la haute efficacité et la très bonne tolérance de ces deux modalités de prévention biomédicale [lire le communiqué]
  • Lundi 22 juillet 2019
    Politique de développement : le gouvernement doit presser le pas pour plus de justice sociale "ici" et "là-bas" [lire le communiqué]
  • Samedi 29 juin 2019
    LUTTE CONTRE LES PANDEMIES : LA FRANCE DOIT ETRE A LA HAUTEUR DE LA DYNAMIQUE LANCEE PAR LE ROYAUME-UNI [lire le communiqué]
  • Mercredi 26 juin 2019
    Deux ans après son lancement, l’étude ANRS Prévenir a atteint son premier objectif et a inclus plus de 3 000 volontaires [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués