Mercredi 16 mai 2018

Lutte contre les pandémies : les associations saluent la décision de la France d’accueillir la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Nos associations se félicitent que la France ait décidé d’accueillir la 6ème conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en 2019 annoncée dans un communiqué de presse de l’Élysée le 16 mai 2018.

Nos ONG saluent cette annonce très attendue qui réaffirme l’engagement de la France en matière de lutte contre les grandes pandémies. En 2016, le VIH-sida, la tuberculose et le paludisme ont infecté, à elles trois, plus de 228 millions de personnes et causé la mort de 3 millions d’entre elles.

En tant que deuxième contributrice historique du Fonds mondial, la France a contribué à sauver 22 millions de vies depuis 2002. Maintenant, elle a le devoir de faire de cette conférence un succès pour respecter l’engagement international de mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme d’ici 2030.

Avec la présidence du G7, la France aura les clés en main pour garantir le succès de cette conférence de reconstitution du Fonds mais aussi pour faire de 2019 une année d’engagement politique et financier en faveur de l’aide publique au développement et de la santé mondiale. Dans l’esprit partenarial du Fonds mondial, nos ONG appellent le gouvernement à travailler en collaboration avec la société civile française à ce succès.

 

Contacts Presse :

Action Santé Mondiale – Margot Jaymond / 06 64 80 05 72
Oxfam France – Caroline Prak / 06 31 25 94 74
Sidaction -  Marine Charlier / 01 53 26 45 36
Solidarité Sida – Gautier Centlivre / 07 70 00 28 81
ONE – Charlotte Grignard / 06 22 41 00 41

 

Notes aux éditeurs :

  • En 2016,
    • 1,8 millions de personnes ont été infectées par le VIH et 1 million de personnes sont décédés du sida. Sur les 36,7 millions de personnes vivant avec le VIH, seules 20 millions bénéficient d’un traitement antirétroviral dont 11 millions grâce aux programmes financés par le Fonds mondial.
    • 10,4 millions de nouveaux cas de tuberculose ont été constatés et 1,7 millions de personnes en sont décédés.
    • 216 millions de cas et 445 000 décès dus au paludisme ont été constatés, dont environ 90 pour cent en Afrique subsaharienne. Le paludisme est présent dans 91 pays.
  • Créé en 2002, le Fonds mondial est un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies investissant l’argent de ses donateurs dans des programmes locaux dans le but d’accélérer la fin des trois pandémies. La conférence de reconstitution permettra au Fonds mondial de lever des ressources pour son prochain cycle de trois ans en 2020-2022.


*Associations mobilisées : Action Santé Mondiale, AIDES, Equipop.org, One, OXFAM, le Planning Familial, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis, Médecins du Monde, Plus, Amis du Fonds Mondial Europe.

Mercredi 16 mai 2018
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
les derniers communiqués
  • Mardi 30 juillet 2019
    UBUNDI BWIYEMEJE : L’accès à la charge virale pour moins de VIH [lire le communiqué]
  • Mercredi 24 juillet 2019
    PrEP à la demande ou quotidienne : les résultats de l’étude ANRS Prévenir confirment la haute efficacité et la très bonne tolérance de ces deux modalités de prévention biomédicale [lire le communiqué]
  • Lundi 22 juillet 2019
    Politique de développement : le gouvernement doit presser le pas pour plus de justice sociale "ici" et "là-bas" [lire le communiqué]
  • Samedi 29 juin 2019
    LUTTE CONTRE LES PANDEMIES : LA FRANCE DOIT ETRE A LA HAUTEUR DE LA DYNAMIQUE LANCEE PAR LE ROYAUME-UNI [lire le communiqué]
  • Mercredi 26 juin 2019
    Deux ans après son lancement, l’étude ANRS Prévenir a atteint son premier objectif et a inclus plus de 3 000 volontaires [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués