Jeudi 30 octobre 2014

Prévention du sida : Généralisation du traitement préventif à tous les participants de l’essai Ipergay

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Au vue d’une réduction très importante du risque d’infection par le VIH démontré par l’essai de prévention du sida chez les homosexuels le comité indépendant de de l’essai Ipergay de l’ANRS, a décidé d’interrompre le bras placebo et de mettre à disposition de tous les participants, la combinaison de TDF/FTC (Truvada®) pour un usage prophylactique « à la demande » au moment des rapports sexuels.

Ipergay est le premier essai à démontrer l’efficacité d’une prophylaxie à la demande prise autour des rapports sexuels

L’objectif principal de cet essai est d’évaluer une stratégie de prévention de l’infection par le VIH comprenant un traitement antirétroviral «le Truvada®» en préexposition «à la demande» versus placebo. L’évaluation de cette combinaison antirétrovirale est au sein d’une offre globale de prévention (conseils de prévention, dépistage répété du VIH, dépistage et traitement des IST, distribution de préservatifs et de gels lubrifiants ...) chez des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes exposés au risque d’infection par le VIH. Cet essai est mené actuellement chez plus de 400 volontaires dans six centres en France et un centre à Montréal.

Le Fonds de dotation de Pierre Bergé finance le volet sciences sociales d’Ipergay

A travers, le Fonds de dotation Pierre Bergé, Sidaction financele volet de recherche en sciences sociales de cet essai.Les équipes de Bruno Spire (ORSPACA), Jean-Marie LEGALL (AIDES) et Marie PREAU (GrePS-Université Lyon 2) mènent les études socio-comportementales à travers un recueil de données qui a pour but d’obtenir des informations complémentaires et approfondies sur les participants. Le volet sciences sociales de l’essai permettra à la fois de compléter les résultats cliniques de l’essai et d’étayer les éventuels bénéfices de ce type de prévention.

Une grande avancée pour la prévention

« Ces résultats sont très importants pour la recherche en prévention par les antirétroviraux de l’infection par le VIH au sein d’une population très exposée. La stratégie évaluée par Ipergay de l’utilisation du Truvada au moment des rapports sexuels, associée à une offre globale de prévention est plus adaptée que l’utilisation des antirétroviraux en continu. La disponibilité du Truvada® en prévention doit évoluer rapidement en France et la recherche sur d’autres antirétroviraux efficaces en prévention doit se poursuivre » déclare le Dr Constance Delaugerre, Présidente du comité scientifique et médical de Sidaction.

« C’est une grande avancée pour la prévention du VIH et un moment fort pour Sidaction dans sa mission de soutien à la recherche » déclare Serawit Bruck-Landais, directrice des programmes scientifiques et médicaux de Sidaction.

Sidaction est la seule association de lutte contre le sida à soutenir la recherche en France. Depuis 20 ans, elle finance des programmes innovants pour mieux connaître le virus et stopper sa progression.
Ainsi, ce sont plus de 2 100 programmes de recherche et de soins que Sidaction a financé en 20 ans.
Sidaction soutient également des jeunes chercheurs pour assurer la relève et améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH.


Contact presse

Francis Gionti     
Tél. : 01 53 26 45 64 / 06 73 21 63 97        
f.gionti@sidaction.org


Jeudi 30 octobre 2014
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
les derniers communiqués
  • Mardi 30 juillet 2019
    UBUNDI BWIYEMEJE : L’accès à la charge virale pour moins de VIH [lire le communiqué]
  • Mercredi 24 juillet 2019
    PrEP à la demande ou quotidienne : les résultats de l’étude ANRS Prévenir confirment la haute efficacité et la très bonne tolérance de ces deux modalités de prévention biomédicale [lire le communiqué]
  • Lundi 22 juillet 2019
    Politique de développement : le gouvernement doit presser le pas pour plus de justice sociale "ici" et "là-bas" [lire le communiqué]
  • Samedi 29 juin 2019
    LUTTE CONTRE LES PANDEMIES : LA FRANCE DOIT ETRE A LA HAUTEUR DE LA DYNAMIQUE LANCEE PAR LE ROYAUME-UNI [lire le communiqué]
  • Mercredi 26 juin 2019
    Deux ans après son lancement, l’étude ANRS Prévenir a atteint son premier objectif et a inclus plus de 3 000 volontaires [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués